[Roadtrip] En Croatie

Il y a quelques semaines, pour ne pas dire quelques mois, j’ai parcouru en voiture (oui oui c’était moi le conducteur) la Croatie. Un voyage extraordinaire et je suis vraiment triste de ne pouvoir en faire le compte-rendu que maintenant.

Je ne suis pas bien âgée (enfin je l’espère) et pourtant j’ai connu la télévision en noir et blanc. Cet appareil « vétuste » était dans la cuisine de mes parents. C’était leur premier téléviseur qu’ils avaient gagné juste quelques années auparavant dans un hypermarché (nouvel endroit où l’on se rendait pour faire des courses ménagères).

Quand notre famille se retrouvait pour prendre ensemble le repas du soir, on (ou plutôt « ils » puisque j’avais entre 3 et 6 ans) débattait de la manière dont la journée s’était écoulée et ensuite on regardait le journal télévisé (en noir et blanc). Les premières images de télévision que je garde en tête étaient donc non seulement en noir et blanc – mais surtout des images d’une guerre, celle des affrontements en Yougoslavie avec des échanges de tirs, des soldats, des civils, des mines, des explosions. J’entendais parler de « casques bleus » et des paroles telles que « la guerre est aux portes de l’Europe ». Tout ceci a marqué mon esprit.

Aussi, une fois entrée dans la vie active, je m’étais dit que un jour ou l’autre il me faudrait aller voir cette région. Et un jour j’ai réservé mon billet d’avion pour la Croatie et j’y suis allée.

J’ai effectué un roadtrip de Zagreb jusqu’à Dubrovnik en une dizaine de jours. Pour moi ce n’est qu’une infime étape dans ma découverte de cette région de l’Europe dont j’ai tant entendu parler petite. J’ai à chaque fois logé chez des personnes, aussi j’en ai profité pour discuter avec eux et leur parler discrètement du passé. Dans les villes touristiques, plus au Sud, la guerre a presque était effacée mais elle reste présente dans les esprits. Au Nord et dans l’arrière-pays, on découvre des lieux plus authentiques, presque vides de touristes mais témoignant de l’Histoire. Une maison par-ci, par-là, inachevée mais percée de trous, des villages à moitié rasés complètement abandonnés, des grandes barres d’immeubles dont les abords sont « décorés » de vieilles inscriptions et affiches.

La Croatie, c’est aussi de magnifiques paysages. Les rayons du soleil sur la mer Adriatique et sur les nombreux lacs et chutes d’eau du pays révèlent des couleurs intenses. A tel point que je me suis dit « Si le paradis ce n’est pas de vivre aux Caraïbes, c’est peut être de vivre ici ».

La vie y est calme et paisible, un peu comme dans les pays méditerranéens frontaliers. Mon ressenti est que les Croates sont des personnes gentilles, amicales, hospitalières et tournées vers l’avenir. Alors n’hésitez pas à y faire un tour!

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :