[Roadtrip] California and Surroundings

De retrour d’un roadtrip et quel roadtrip! Plusieurs termes et expressions le décrivent pour nous autres francophones. Pour ma part, je préfère l’expression soufflée par une de mes amies californiennes – qui m’a aidée à planifier ce voyage : « California and Surroundings » que je traduirai bien par « Un peu de Californie et un peu autour ».

Qui n’a jamais eu envie de voir les parc nationaux américains ou bien juste le grand ouest américain, le fameux pays des western ? En fait on peut avoir un bon aperçu de tout cela moyennant quelques jours de congé, une bonne valise de vêtements pour parer des températures allant de 3-4°C à plus de 40°C, un peu d’argent aussi pour les hébergements et la location de la voiture. Ah et une bonne sélection de musiques aussi pour certains trajets un peu – juste un peu – longs.

Depuis San Francisco, nous sommes allés jusqu’à Kanab, une ville située au sud de l’Utah et vraiment frontière avec le nord de l’Arizona. Nous avons visité : Sequoia Park, Yosemite Park, Mono Lake en passant par la forêt d’Inyo, la vallée de la mort, Zion Park, Antelope Canyon, Horseshoe Bend, Grand Canyon rive nord en passant par la forêt de Kaibab, Grand Staircase Escalante National Monument. Un ou deux jours de plus à Kanab nous aurait permis de visiter Bryce Canyon et Monument Valley. Mais nous avons quand même vu des formations rocheuses ressemblantes. De retour en Californie, nous avons longer une partie de la côte Pacifique jusqu’à un parc moins connu : Point Reyes et notamment sa réserve de wapitis nains (« tule elks »). Nous sommes allés également à la rencontre d’autres géants : les Redwoods et sommes tombés sur les papillons monarques venus se réchauffer en Californie.

Cette expérience on la vit plus qu’on ne l’immortalise. Je ne voudrais surtout pas oublier le sentiment de petitesse que l’on éprouve face aux séquoias géants et aux redwoods, à la longueur des déserts, à la hauteur des canyons, beauté de la couleur naturelle des roches, l’immensité des paysages côtiers, la docilité des cervidés, les étendues d’eau salée, le mouvement de milliers de papillons…

En tout, cela fait 6000 km parcourus en voiture, une dizaine de km parcourus à pied par jour. Et des yeux remplis d’étoiles!

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :